Spécialité MQERS - Méthodes Quantitatives et Econométriques pour la Recherche en Santé

La spécialité Méthodes Quantitatives et Econométriques pour la Recherche en Santé est une spécialité du master de Santé Publique (responsables : Pr. Roland Sambuc, Pr. Roch Giorgi). La spécialité MQERS (spécialité "recherche", responsable : Pr Giorgi) fait l'objet d'un enseignement entièrement à distance.


Objectifs

La spécialité recherche "Santé Publique : Méthodes Quantitatives et Econométriques pour la Recherche en Santé" (MQERS) du master de Santé Publique a pour objectif de former à la recherche des étudiants dans les méthodes quantitatives (modélisation biostatistique, modélisation économique, économétrie) permettant de traiter des informations médicales dont la complexité est croissante.

Cette formation avancée offre la capacité de maîtriser les fondements théoriques des méthodes quantitatives afin de savoir les mettre en œuvre dans des domaines de la santé nécessitant des compétences et une expertise en méthodologie de haut niveau. Elle permet également d’acquérir les compétences requises pour mener des recherches faisant appel à un croisement des méthodes quantitatives avec des méthodes qualitatives, dont l’intérêt est croissant en santé.

Les compétences spécifiques ainsi acquises dans cette spécialité recherche devraient permettre aux étudiants de postuler pour une thèse d’Université et de prendre part à la recherche méthodologique et translationnelle faisant appel à ces méthodes.

Débouchés professionnels

Les débouchés de cette formation à la recherche sont très larges et concernent les métiers de biostatisticien et d’économètre dans le domaine de la santé. Il peut s’agir, par exemple, de postes de chercheurs, enseignant-chercheurs, ingénieurs de recherche, ingénieurs d’études dans des structures publiques (Universités, Hôpitaux, INSERM, CNRS, IRD,…) ou privées (industries pharmaceutiques, instituts de recherche privés,…).

Public visé

Cette spécialité de master fait l'objet d'une formation entièrement à distance.

Les cours se déroulent en direct par visioconférence sur Internet.

Pour les étudiants étrangers francophones, il est possible d'obtenir une allocation d'étude à distance de l'AUF.

Cette spécialité de master est ouverte en formation initiale :

  • Le M1 s’adresse aux étudiants titulaires d’une licence ou d’un diplôme français ou étranger équivalent à Bac + 3 (correspondants à 180 crédits).
  • Le M2 s’adresse aux étudiants titulaires du M1 de la même spécialité, d’un M1 en Mathématiques appliquées aux sciences sociales, d’un M1 en Statistique et économétrie, d’un Diplôme d’Ecole d’ingénieur ou de diplômes jugés équivalents par l’équipe pédagogique. Les étudiants en médecine, odontologie et pharmacie ayant validé le deuxième cycle des études du secteur santé dont ils dépendent pourront accéder au M2 après avoir validé 4 modules de M1. L’équipe pédagogique de la spécialité aura pour mission d’examiner les demandes venant d’autres masters.



Elle est également ouverte en formation continue :

  • Une validation des acquis professionnels, selon les procédures en vigueur à l’Université, peut également donner accès à ce master au titre de la formation continue ou de la formation permanente.

Dispositif de formation

Le dispositif général de la formation comporte la complémentarité éprouvée des formations basées sur l’utilisation d’Internet entre :

  • des cours diffusés en « synchrone » sur Internet (NetConférences)
  • des contenus en ligne accessibles à partir d’une plate-forme d’enseignement à distance et visualisables via tout type de navigateur web (Environnement Numérique de Travail et de FOAD d’Aix-Marseille Université)
  • un accompagnement pédagogique des apprenants (tutorat asynchrone (e-mail, forum) et synchrone (utilisation d’un outil dédié aux NetConferences audio-vidéo via des PC classiques connectés à Internet) 
  • Les NetConférences (cours en direct / synchrones) sont programmées de 11h00 à 13h30 et de 14h30 à 18h30 (heure de Paris). Elles se déroulent en direct et ne sont pas enregistrées
  • La présence aux NetConférences est indispensable pour valider les unités d’enseignements qui composent cette spécialité
  • Les étudiants doivent s’assurer qu’ils disposent de l’équipement nécessaire (enceintes, casque ou, fortement conseillé, un microcasque) et d’une connexion Internet avec un débit suffisant pour y participer tout au long de la formation (débit stable minimum de 128 Kbps)
  • Le planning général, indiquant les NetConférences, est consultable à partir du bloc « Lien direct vers… » de la page principale décrivant cette spécialité de Master

Enseignement

Master 1 : 10 unités d'enseignements obligatoires de 6 crédits ECTS chacune

Calendrier Fiche Nom
UE ECO-BASE : Économétrie de la santé
UE ECO-FOND : Concepts fondamentaux économiques appliqués à la santé
UE ECO-MCRO : Méthodes d’analyse microéconomique et macroéconomique
UE EPI-BASE : Épidémiologie
UE SIS-SIEP : Systèmes d’information en épidémiologie
UE SOC-BASE : Méthodes sociologiques et anthropologiques appliquées à la santé
UE STA-DEMO : Méthodes d’analyse démographique
UE STA-ECHE : Méthodes d'échantillonnage et d'enquête
UE STA-UNIV : Outils méthodologiques du traitement de l'information 1 : Biostatistique, épidémiologie
UE INF-STAR : Programmation statistique avec R

Master 2 : 1 unité d'enseignement obligatoire de 6 crédits ECTS, 5 unités d'enseignements de 6 crédits ECTS, chacune, 1 stage à temps plein dans un laboratoire de 24 crédits ECTS

UE obligatoire

Calendrier Fiche Nom
UE COM-RANA : Systèmes d'information documentaires : recherche, analyse et communication d'information scientifique

UE optionnelles

Calendrier Fiche Nom
UE ECO-AVAN : Économétrie avancée
UE ECO-EVAL : Analyse coût-bénéfice et calculs appliqués à l'évaluation en santé
UE ECO-INDU : Économie industrielle et secteur de la santé *
UE ECO-PMSS : Économie des professions médicales et des services de santé *
UE SOC-EPVD : Méthodes d'évaluation adaptées aux pays en développement
UE SOC-SEAS : Sciences épidémiologiques, anthropologiques et sociales de la santé
UE SOC-PSSD : Pilotage de système sanitaire dynamique
UE STA-ANEX : Méthodes d'analyse exploratoire multivariée
UE STA-LONG : Méthodes d'analyse de données longitudinales
UE STA-MULT : Outils méthodologiques du traitement de l'information (3) : biostatistiques
UE STA-SPAT : Statistiques spatiales et temporelles

* UE non-enseignées cette année

Stage obligatoire

Stage à temps plein dans un laboratoire (d’une durée minimale de 5 mois) avec rédaction d’un mémoire et une soutenance orale.

Le stage de M2 pourra se dérouler dans tout laboratoire de recherche, en France ou à l’étranger, sous réserve de l’adéquation du sujet de stage avec la formation de l’étudiant et de l’accord du responsable de la spécialité (à titre indicatif : liste de laboratoires de recherche français ayant accepté d’être laboratoire d’accueil pour la spécialité MQERS).

Webinars

Dans le cadre de cette formation, une série de Webinars est organisée. Des conférenciers invités présentent leurs travaux portant sur le domaine des méthodes quantitatives et du traitement de l'information médicale (QuanTIM). Il s'agit de présentations de travaux de recherche, de travaux méthodologiques, avec des applications pratiques, ou de notes pédagogiques. Ces présentations portent sur des thèmes en lien avec la recherche méthodologique ou sur des aspects plus pédagogiques en biostatistique, économétrie, méthodes pour la recherche clinique et épidémiologique, informatique biomédicale et e-santé, technologies de l’information et de la communication,…

Une évaluation individuelle, sous forme de QCM, est effectuée à la fin de chaque webinar.

Les interventions des orateurs sont enregistrées, mises en forme et montées dans un format adapté au visionnage en différé. Ces vidéos et leurs ressources associées sont ensuite disponibles sur le site internet du SESSTIM - Webinars QuanTIM.

Tutorat

Dans la majorité des UE de cette formation, les étudiants bénéficient d'un tutorat à distance. Nos tuteurs sont sous la supervision directe des enseignants et assurent leur rôle en respectant notre charte du tutorat

Validation

Le nombre d'inscriptions annuelles consécutives est limité à deux pour le M1 et une seule pour le M2.

Selon les règles en vigueur à l'Université d'Aix-Marseille, toute inscription annuelle supplémentaire éventuelle ne pourra être accordée que sur dérogation.

L'évaluation de chaque UE demande de satisfaire une épreuve écrite, une épreuve orale et/ou la rédaction de différents devoirs et/ou la rédaction et la présentation d'un mémoire. Les stages sont évalués par une épreuve de rédaction et de présentation du mémoire de stage. Pour toutes les UE, l'obtention d'une note supérieure ou égale à 10/20 permet de valider définitivement l'UE. Il en est de même pour le stage.

les modalités du contrôle des connaissances de cet enseignement se conforment aux modalités du contrôle des connaissances en vigueur à la Faculté de Médecine de Marseille.

Validation du M1

La validation du M1 exige la validation des 10 UE obligatoires.

Les UE rattachées au M1 donnent lieu à une 2ème session. Celles rattachées au M2 ne donnent pas lieu à une 2ème session.

Le redoublement sera exigé en M1 si le nombre d'ECTS capitalisé dans le contrat de formation est inférieur à 54.

Validation du M2

La validation du M2 exige la validation de l'UE obligatoire, de 5 UE optionnelles et du stage.

Les UE rattachées au M2 ne donnent pas lieu à une 2ème session

L'épreuve d'évaluation des stages ne donne pas lieu à une 2ème session.

Pour en savoir plus…

Les anciens étudiants référents locaux de la spécialité pourront vous donner des conseils pratiques et organisationnels, vous informer des attentes qui sont les nôtres, de l’investissement nécessaire pour tirer les bénéfices maximaux de cette formation. Voir la carte des Alumnus.